Pourquoi le drone a-t-il son utilité en agriculture ?

Actuellement, les agriculteurs ont besoin de rattraper les temps perdus en travaux manuels. Ils doivent alors faire place à la modernisation pour que l’agriculture devienne plus connectée et que les cultures soient bien traitées. Comment fonctionnent les drones dans le domaine agricole ?

Quelle relation y a-t-il entre un drone et l’agriculture ?

La télédétection n’est pas nouvelle en agriculture, elle en est même la première fonction. Mais elle requiert des outils aigus pour se transformer en agriculture de précision. C’est pourquoi les drones ont été proposés comme solution à la demande pour l’analyse et la surveillance de traitement des cultures. En effet, son GPS offre divers avantages. Il est possible d’enregistrer la cartographie des champs grâce aux drones. Des capacités que les satellites et engins terrestres n’ont souvent pas. Pourquoi ? Tout simplement parce que le drone réalise un vol à basse altitude pour obtenir un chiffre exact lors du calcul d’aire de champ, d’une pente et de volume, une modélisation 3D. Les résultats obtenus seront précisément présentés en centimétrique.

Le rôle principal d’un drone en agriculture

Sachez que l’une des premières fonctions d’un drone est de garantir la sécurité des parcelles agricoles, pâturages, avec un point de vue qu’aucun agriculteur n’a. Le but de son utilisation est de recevoir rapidement des informations sans faire le moindre déplacement. À part cela, il peut servir à la surveillance des troupeaux. Par ailleurs, beaucoup ne le savent pas, mais le drone peut aussi devenir votre chien de berger et chercher votre troupeau. Puis, il peut également distinguer les dommages que subissent les cultures. Grâce aux capacités de sa caméra, il est non seulement possible de déterminer la cartographie des champs grâce aux drones, mais ils sont capables de percevoir des indicateurs sur la situation et les besoins des cultures. En effet, ce sont ses capteurs qui lui permettent de fournir des informations précises ainsi que de localiser les zones moins sécurisées ou à traiter. De là, l’agriculteur pourra déterminer la stratégie à adopter.

Les drones peuvent traiter les cultures

À part surveiller les cultures, aider l’agriculteur à gérer son terrain, une fonction du drone permet aussi de prendre soin des cultures. Un peu comme les pulvérisateurs, il va dissimuler des produits tels que des pesticides, d’herbicides, d’engrais, etc. Bien évidemment, il achèvera sa mission avec une grande précision. En plus, le boulot se terminera plus rapidement comparé au travail manuel. En effet, les drones d’épandage sont ceux qui doivent être dotés d’un réservoir et de canaux de pulvérisation réglables. Vous le savez sûrement que le GPS et l’aide de la détermination de la cartographie des champs grâce aux drones y sont pour beaucoup. Alors, il est possible de programmer, à tout moment, son parcours. Le point fort de posséder un drone est également de pouvoir accéder à des endroits ou d’autres engins agricoles ont du mal à passer.

Comment diminuer la pénibilité grâce aux robots agricoles autonomes ?
Quel intérêt de placer des capteurs connectés dans son exploitation ?