Comment diminuer la pénibilité grâce aux robots agricoles autonomes ?

Les technologies robotiques ont changé le monde de l’exploitation agricole. Grâce à ces engins révolutionnaires, les tâches itératives et difficiles sont désormais assurées. Utilisés dans les serres et les champs, ces robots agricoles accompagnent l’agriculteur et optimisent son temps de travail. Une agriculture plus écologique et de hautes précisions, ses atouts n’en manquent pas !

Les robots agricoles autonomes : localisation

Une technologie lancée en septembre 2020, ces automates se trouvent n’importe où. Dans les vignes, les serres, les champs ou les vergers, ils demeurent un matériel indispensable. Ces engins allègent les exploitants de travail répétitif et offrent plusieurs services dans l’agriculture de précision. Tout cela est à la faveur de leur traitement des données et aussi des informations issues de l’exploitation en temps réel. Par ailleurs, les robots agricoles autonomes représentent un grand aide en remplaçant l’humain dans les taches demandant des efforts physiques. Dans l’élevage, ces derniers sont capables d’occuper de la traite, de l’alimentation, et du nettoyage. Ils apparaissent également dans les grandes cultures telles que les maraîchages, les arboricultures et les viticultures.

Leurs rôles

Ses principaux rôles sont de faciliter les travaux et de protéger l’homme et l’environnement. Comment ? En surveillant et collectant des données pour l’agriculteur. En effet, ces robots agricoles autonomes peuvent cartographier les cultures, faire une analyse sur le lait des vaches et déterminer la quantité et la qualité d’herbe des pâtures. Sans oublier le fait qu’ils estiment la maturation des récoltes. Tout cela est dû aux capteurs implantés sur ces derniers. Ces capteurs permettent également de récolter et d’analyser en temps réel les informations pour une agriculture de haute précision. En outre, ils assistent l’agriculteur afin de réduire la pénibilité du travail. De plus, en intervenant aux bons moments et endroits, ceux-ci offrent la possibilité d’avoir une meilleure production végétale. Écologistes, ces robots intelligents réduisent les risques d’exposition des travailleurs aux produits phytopharmaceutiques. 

Les différents types de robots agricoles autonomes

Il existe 3 types de robots agricoles autonomes. Tout d’abord, il y a les engins spécialisés pouvant réaliser une et même deux opérations avec précision. Possédant un poids faible, ces derniers représentent un vrai atout pour la sécurité de l’utilisateur et pour la préservation des sols. Ensuite, il existe aussi des robots polyvalents avec un gabarit moyen. Plus flexibles et robustes, ceux-ci possèdent une autonomie supérieure et sont capables de déplacer une charge assez lourde. Le dernier mais non le moindre est les tracteurs autonomes ou semi-autonomes. La plupart des constructeurs se tournent vers ces derniers pour développer et équiper les engins déjà présents sur l’exploitation.

Agriculture : quels sont les nouveaux outils pour évaluer le bien-être animal ?
Co-farming : qu’est ce que c’est ?