Quelle est la fonction de l’huile hydraulique et comment la choisir ?

Utile dans plusieurs secteurs industriels, l’huile hydraulique est l’outil premier qui permet de maintenir vos engins. Toutefois, ce liquide n’assure pas que cette fonction, étant donné qu’il permet le fonctionnement optimal du moteur. Seulement, il faudrait choisir une huile adaptée à son moteur, pour éluder certains désagréments. Ainsi, il serait nécessaire d’en savoir davantage sur ce produit multi-fonctions, tout en sachant comment l’utiliser efficacement.

Quelles sont les fonctions majeures du fluide hydraulique ?

D’abord, l’huile hydraulique est un fluide fonctionnel, car celui-ci fait en sorte de transmettre de l’énergie depuis la pompe jusqu’au vérin. En d’autres termes, sans cette transmission d’énergie, le moteur ne peut mouvoir. Outre cela, il sert également de lubrifiant pour les pièces auto, telle la pompe, les joints,… cela a pour objectif de prévenir la corrosion suite aux effets mécaniques. Ensuite, le bon fonctionnement du moteur exige à ce que la température interne ne dépasse 100 °, au risque de totalement désagréger votre motorisation. De ce fait, les experts conseillent l’utilisation de cette huile pour refroidir l’appareil transformateur d’énergie. Par surcroit, la viscosité du fluide hydraulique garantit l’étanchéité de l’ensemble des organes de cet appareil (le moteur). Nonobstant, son emploi requiert un dosage précis, au péril du cœur de votre engin.

Comment reconnaître le type de fluide hydraulique adapté à votre engin ?

Avec plusieurs différentes sortes d’huile hydraulique, il s’avère nécessaire de connaître quel type serait adapté à son engin. Vous pouvez cliquer ici pour opter pour des huiles hydrauliques qui correspondent à vos besoins. Comme premier choix, vous aurez l’huile hydraulique minérale, qui est un mix de plusieurs hydrocarbures (naphtol, la paraffine, …) et d’eau. Notez que ce fluide est principalement utilisé comme lubrifiant. Après, il y a eu l’invention de l’huile hydraulique synthétique, qui est un dérivé chimique du fluide hydraulique minéral. Ce second type est utile dans la mesure où elle préserve les équipements de l’usure et des rouilles. Enfin, les écologistes ont réussi à créer l’huile hydraulique végétale. D’origine naturelle, ce dernier type substitue peu à peu le type minéral. D’ailleurs, comparé au fluide minéral, le type végétal résiste à la dégradation thermique et contribue à la conservation de l’environnement.

Autres conseils pour optimiser l’utilisation du fluide hydraulique

Faute de connaissance, il est hautement recommandé de suivre les instructions gravées sur le contenant de l’huile. Pour vous guider, l’huile hydraulique n’imprègne guère une couleur noire après oxydation, contrairement à l’huile moteur. Ainsi, il est capital de faire la distinction entre ces 2 fluides. Sinon, il est préférable de faire appel à un expert dans le domaine, pour éviter de faire des dépenses plus importantes.

Où et comment stocker son engrais agricole ?
Comment bien choisir la batterie de son tracteur ?