Comment suivre les animaux de votre élevage grâce à la valorisation des données ?

Comme dans tous les autres domaines d’activité, l’informatique a fait son entrée dans le secteur de l’agriculture et de l’élevage. Les éleveurs et les agriculteurs disposent d’outils informatiques performants pour gérer les exploitations et les troupeaux ou simplifier les tâches administratives.

Informatisation des élevages

L’informatique a d’abord connu des débuts difficiles quand on a proposé aux éleveurs d’introduire le traitement des données dans l’élevage. Mais tout le monde s’est vite rendu compte que les outils informatiques rendaient de précieux services ce qui en a convaincu plus de un à franchir le pas. L’ordinateur est aujourd’hui présent à la ferme et dans les élevages. Les services d’appui technique des chambres d’agriculture ont appuyé les éleveurs en élaborant des outils informatiques adaptés au secteur de l’élevage. Désormais, les logiciels sont devenus la clé de la performance. Ils permettent de gagner du temps et de simplifier de nombreuses tâches.

Des outils adaptés aux besoins des éleveurs

Aujourd’hui le traitement des données dans l’élevage est devenu une réalité et de nombreux éleveurs ne veulent plus s’en passer. Outre l’informatisation des tâches purement administrative, les éleveurs peuvent saisir des informations liés à chaque animal, par exemple, la date d’insémination, le vêlage, le relevé des naissances, la gestion du troupeau, etc. Les logiciels sont disponibles en version fixe et mobile ce qui est encore plus pratique et plus efficace si on veut gérer les données en temps réel.

Des logiciels très performants

Aujourd’hui la plupart des éleveurs ne voudraient plus revenir en arrière, car le traitement des données dans l’élevage a radicalement changé leurs méthodes de travail. Idem pour les agriculteurs où les logiciels agricoles sont devenus des indispensables même pour les exploitations de petites tailles. La gestion des troupeaux, l’inventaire des animaux, les carnets sanitaires, la production laitière, etc. Désormais toutes les données sont facilement et rapidement accessibles. Par exemple, le carnet d’une bergerie est à jour en permanence et de toute personne qui en a besoin (par exemple, un service vétérinaire) peut y accéder. La maintenance du système informatique est assurée par des informaticiens de terrain.

Pour s’informatiser, l’éleveur doit acheter un pack logiciel qui inclut une petite formation et la maintenance du système pour l’année. L’informatisation du secteur élevage ne cesse de se développer. Depuis peu, on propose aux élevages bovins la possibilité d’équiper leurs animaux avec des capteurs pour surveiller la température de l’animal, les chaleurs, les prises alimentaires, les déplacements, le vêlage, etc.

Robotique, datas, biotechnologies… les nouveaux métiers de l’agriculture !
Comment les drones sont capables de localiser la surface où l’herbicide est à pulvériser ?